Moto A/A2/A1

Pour conduire une motocyclette, il est obligatoire d'être en possession d'un permis de conduire relevant de la catégorie A, A2 ou A1 correspondant à la motocyclette conduite.

  1. Qu'est-ce qu'une motocyclette ?
  2. Les permis moto en détail :
  3. Comment se déroule la formation ?
  4. Quelle sont les épreuves de l'examen ?
  5. Comment s'inscrire ?
  6. Quel équipement à avoir ?
  7. Charte du conducteur responsable

 

1. Qu'est-ce qu'une motocyclette ?

Une motocyclette est un véhicule motorisé à 2 roues ayant une cylindrée supérieure à celle des cyclomoteurs (>50cm3).

Les termes officiels étant un motocycliste conduisant une motocyclette, nous emploierons bien-sur les termes communs de motard conduisant une moto. Par contre sur la route une moto se conduit, parce qu'il y a des obligations à l'égard du Code de la Route et des autres usagers. Nous réserverons le terme "piloter" à la compétition sur circuit qui possède des réglementations bien différentes.

La puissance est l'un des premiers critères de base à surveiller lors de l'acquisition d'une moto, elle s'exprime en kilowatts(kW) ou en chevaux(ch) : 1kW = 1,36ch ; 35kW = 47,6ch ; 73,6kW = 100ch

Le rapport poids/puissance exprimé en kW/kg (ou ch/kg) se calcule en divisant la puissance maximale (kW) délivrée par le moteur par le poids (kg) de la moto. Plus ce rapport est élevé, plus la moto est performante.

La cylindrée ne détermine pas directement les performances de la machine, mais joue plutôt sur le caractère moteur. Une machine fortement cylindrée possédera plus de couple moteur, tandis qu'une petite cylindrée aura plus besoin de "monter dans les tours". Les nombres de cylindres (mono, bi, 3, 4, 6,...) et l'architecture (à plat, en ligne, en V,...) donnent également une personnalité différente d'une machine à l'autre, les revues spécialisées, votre formateur et les revendeurs sauront vous informer sur ces différences qui vous aiderons à faire votre choix.

Depuis le 15 avril 2016, les motos équipées d'un freinage ABS et disposant d'un certificat conforme aux normes européennes, ne sont plus limitées en puissance sur le territoire français. Pour les autres motos ne répondant pas à ces critères, la puissance reste limitée à 100ch (soit 73,6kW).

A chacun son style, son utilisation, son expérience et son budget... tout comme pour une voiture où vous pouvez porter votre choix suivant un gabarit (citadine, break, monospace, utilitaire, sportive,...), vous pourrez choisir la moto qu'il vous convient (routière, trail, enduro, roadster, sportive, custom,...)

Le véhicule doit obligatoirement être assuré au minimum avec la Responsabilité Civile pour couvrir les dégâts causés aux tiers. Pensez aux garanties facultatives : conducteur, équipement, accessoires, vol,...

 

 

Fleche retour

2. Les permis moto en détail :

Permis A1

125cbf

ex: Honda CB125F

Moto avec ou sans Side-car (MTTL)

ou Scooter à 2 ou 3 roues (jumelées)

Cylindrée ≤ à 125cm

Puissance maxi ≤ à 11kW (soit 15ch)

Rapport poids puissance ≤ 0,1kW/kg

Tricycle à moteur (trike ou spyder)

Cylindrée ≤ à 125cm

Puissance maxi ≤ à 15kW (soit 20ch)

Accesible dès 16 ans

PERMIS POSSEDE EXAMENS A (RE)PASSER FORMATION MINIMALE
AM ou rien ETG + A1 20 heures
B < à 2 ans ETG ( > 5ans) + A1 20 heures
B + de 2 ans Ø 7 heures

 

Le permis A1 autorise la conduite des véhicules relevants des catégories AM et A1


Permis A2

2016 yamaha mt 07 matt greyex: Yamaha MT07 (dispo A/A2)

Moto avec ou sans Side-car (MTT1)

ou Scooter à 2 ou 3 roues (jumelées)

Cylindrée > à 125cm

Puissance maxi ≤ à 35kW (soit 47,6ch)

Rapport poids puissance ≤ 0,2kW/kg

La puissance ne peut résulter du bridage d'un véhicule développant plus de 70kW

Accesible dès 18 ans

PERMIS POSSEDE EXAMENS A (RE)PASSER FORMATION MINIMALE
AM (ou rien) ETG + A2 20 heures
A1 ETG ( > 5ans) + A2 15 heures
B ETG ( > 5ans) + A2 20 heures

 

Le permis A2 autorise la conduite des véhicules relevants des catégories AM, A1 et A2


Permis A

Yamaha mt10 night fluo 2018

ex: Yamaha MT10

Moto avec ou sans Side-car (MTT2)

ou Scooter à 2 ou 3 roues (jumelées)

Cylindrée > à 125cm

Tricycle à moteur (trike ou spyder)

Cylindrée > à 125cm

Puissance maxi > à 15kW (soit 20ch)

A partir de 21 ans

Accessible après :

2 ans de permis A2

+ 7h de formation en auto-école

Depuis le 2 juin 2016, le permis A n'est plus accessible en direct quelque soit l'age, il faut d'abord 2 ans d'expérience bridé à 35kW.

Le permis A autorise la conduite des véhicules relevants des catégories AM, A1, A2 et A

 

3. Comment se déroule la formation ?Fleche retour

  • Évaluation Initiale (de départ)

L’évaluation initiale vous permet d’avoir une estimation du nombre d’heures de cours de conduite que vous devrez prendre pour obtenir votre permis de conduire. Il s’agit d’une estimation qui n’a qu’une vocation indicative, et non contractuelle, nous ne pouvons présumer de la date exacte à laquelle vous parviendrez à passer votre permis de conduire. Cette évaluation nous donnera une fourchette d'heures que vous serez susceptible de faire en conduite (ex: 25 heures), qui nous servira à vous établir un contrat de formation. De ce fait, si vous êtes prêt avant, vous passerez votre examen avant. Par contre, si visiblement votre niveau réel est insatisfaisant à l'approche du permis, il sera judicieux de se préparer suffisamment bien.

Vous n'avez rien à préparer à l'avance pour l'évaluation, en effet se sont vos capacités et votre comportement en général qui seront évalués.

 

  • Formation théorique au Code de la Route
Boitier code

Si votre permis voiture date de plus de 5 ans, que la dernière catégorie obtenue date de plus de 5 ans ou qu'il s'agit de votre premier permis, vous devez passer l'ETG

Informations sur la formation à l'ETG.

  • Formation pratique hors circulation (appelée "plateau") et en circulation
Plateau

La durée totale de la formation pratique est de 20 heures minimum (15 heures si permis A1 vers A2). Toutefois, tout le monde n'évolue pas à la même vitesse et n'a pas les mêmes approches et appréhensions à l'apprentissage des 2 roues motorisés. Quelque soit votre profil, nous saurons adapter notre pédagogie et vous proposer un rythme qui vous convienne.

La formation pratique sera entièrement réalisée par un enseignant de la conduite diplômé d'Etat ayant la spécificité des 2 roues motorisés.

Hors circulation : Nous vous formerons par le biais d'exercices des plus simples aux plus techniques à la maniabilité d'une moto. La dextérité n'étant pas inné, elle demande du travail ! Vous apprendrez à vous familiariser avec votre véhicule, à vous installer sur la machine, à travailler la stabilité sans moteur (appelée "la poussette"), à allure lente et normale. Nous travaillerons des exercices de manière isolée afin de maîtriser les "outils" indispensables que nous remettrons en application sur les parcours type examen, pour obtenir le niveau final attendu le jour J. Pour mieux connaître le véhicule sur lequel vous ferez vos premiers tours de roues, nous vous montrerons les vérifications techniques, mécaniques et d'entretien.

En circulation : Vous serez en liaison radio permanente avec votre formateur qui vous suivra et vous guidera pour acquérir les compétences nécessaires pour conduire une moto en sécurité. L'objectif n'étant pas de seulement savoir se déplacer seul sur la route en respectant le Code de la Route, mais de savoir conduire en fonction des autres usagers ou des dangers spécifiques aux 2 roues, savoir se comporter à l'égard des autres (seul ou en groupe), partager la route et devenir un conducteur responsable.

Yamaha MT07 20170112 125514 20170112 120955

 

  • Formation post-permis A2 vers A (appelée "passerelle")

Cette formation d'une durée de 7 heures en moto-école est obligatoire pour pouvoir conduire une moto relevant de la catégorie A.

La formation peut être suivie dans un délai de 3 mois avant la date anniversaire des 2 ans d'obtention de la catégorie A2 du permis de conduire.

Elle s'inscrit dans une démarche « postpermis » et a notamment pour objectifs :
- d'amener à la compréhension d'apports théoriques essentiels et/ou spécifiques, à la pratique sécuritaire de la conduite d'une motocyclette d'une puissance supérieure à 35 kW ;
- de comprendre l'utilité de maîtriser les savoir-faire et techniques simples mais indispensables à la pratique sécuritaire de la conduite d'une motocyclette d'une puissance supérieure à 35 kW ;
- de travailler, notamment sur le processus détection-analyse-décision et action, dans le cadre d'un audit de conduite.

Elle se décompose en 3 séquences:

- Théorie (2 heures) : Réfléchir son nos comportements routiers, sensibilisation aux risques spécifiques à la conduite des motocyclettes, échanges d'expériences et de vision de la vitesse, de la consommation de produits psycho-actifs, de l'équipement du motard...

- Maniabilité hors circulation (2 heures sur moto A) : L'objectif de cette séquence n'est pas de reproduire les exercices exigés lors de la formation en vue de l'obtention du permis de conduire de la catégorie A2. Il s'agit de s'adapter à un nouveau véhicule (puissance accrue, poids, réactions modifiées à l'accélération et au freinage...) et surtout de démontrer la nécessité d'anticiper et d'adapter son comportement pour éviter la gestion de situations dangereuses.

Circulation et clôture de la formation (3 heures) : L'objectif de cette séquence est de réaliser un audit de la conduite du ou des élèves, principalement axé sur la perception, l'analyse, la prise de décision et l'action. Clôture de la formation (20 minutes), échanges et bilan de la journée de formation (sous forme d'un tour de table en cas de formation collective).

 

  • Formation 7h 125cm3 du permis B vers permis A1

Cette formation d'une durée de 7 heures en moto-école est obligatoire pour pouvoir conduire une moto relevant de la catégorie A1, elle est destinée à tous ceux titulaire du permis depuis au moins 2 ans..

La formation peut être suivie dans un délai de 1 mois avant la date anniversaire des 2 ans d'obtention de la catégorie A2 du permis de conduire.

Elle se décompose en 3 séquences:

- Module théorique (2 heures) : L'objectif de cette phase formation est de permettre au futur conducteur de motocyclette légère et de véhicule de la catégorie L5e d'analyser les accidents les plus caractéristiques impliquant ces types de véhicules, d'appréhender les situations délicates d'utilisation de ces véhicules (pluie, nuit, anticiper et détecter les dangers), de savoir se rendre détectable, d'être sensibilisé à l'importance de s'équiper de vêtements protecteurs (casque à la bonne taille et attaché, gants, pantalon, blouson avec dorsale, chaussures montantes), d'être conscient du rôle de l'infrastructure routière sur les accidents des deux-roues et trois-roues, connaître les risques concernant l'adhérence (gasoil, peintures et plaques métalliques au sol, ralentisseurs, gravillons...), connaître les conséquences physiques et physiologiques des chocs sur les équipements de la route, même à basse vitesse.


- Module hors circulation (2 heures) : L'objectif de cette phase de formation est de permettre au futur conducteur de motocyclette légère et de véhicule de la catégorie L5e de découvrir le véhicule et effectuer les vérifications indispensables (huile, pression et usure des pneumatiques, poignée de gaz, système de freinage), savoir démarrer et s'arrêter (position de conduite, équilibre et répartition du poids du corps), monter et rétrograder les vitesses, savoir freiner à allure faible (répartition du freinage entre l'avant et l'arrière), appréhender les manœuvres de freinage et d'évitement, tourner en inclinant le véhicule, connaître l'importance du regard, tenir l'équilibre à allure lente et normale en fonction des caractéristiques du véhicule (avec et sans passager et en ligne droite et en virage).


- Module en circulation (3 heures) : Cette partie en circulation se fera en et hors agglomération. L'objectif de cette phase de formation est de permettre au futur conducteur de motocyclette légère et de véhicule de la catégorie L5e de rechercher les indices utiles, adapter sa vitesse aux situations, respecter les distances de sécurité latérales et longitudinales, choisir la voie de circulation, se placer sur la chaussée en fonction des autres véhicules, connaître et prendre en compte les spécificités des véhicules lourds (angles morts), franchir les différents types d'intersections et y changer de direction, dépasser en sécurité (phénomène d'aspiration ― accélération d'une motocyclette et d'un véhicule de la catégorie L5e), négocier un virage.

20170309 133437 20170309 133447 20170309 112252

 

4. Quelles sont les épreuves de l'examen ?Fleche retour

  • L'ETG (Épreuve Théorique Générale ou code)

Cette épreuve sanctionne les connaissances portant sur le Code de la Route que vous pouvez préparer au sein de l'auto-école

Informations sur la formation à l'ETG.

Le code est valable 5 ans après la dernière catégorie de permis passée, si c'est votre cas vous êtes donc exempté de cette épreuve.

 

  • L'épreuve hors circulation (sur plateau)

​Durée : environ 15/20 minutes

Cette épreuve a lieu au centre d'examen du permis de conduire à Beausoleil. Vous serez accompagné par votre formateur habituel et passerez votre examen avec une moto de l'auto-école. L'épreuve est évaluée par un expert : l'Inspecteur du Permis de Conduire et de la Sécurité Routière. L'épreuve hors circulation vise à déterminer si vous avez les capacités satisfaisantes de maniabilité de votre moto pour rouler sur la route et elle constitue une admissibilité pour l'épreuve en circulation.

Les parcours seront tirés au sort (côté gauche ou droite sur chacun des parcours) et devront être réalisés avec votre équipement, sous l’œil de l'Inspecteur qui vous aura présenté succinctement les parcours (que vous connaîtrez par cœur par avance).

L'épreuve comprend 5 phases :

Déplacement de la moto sans l'aide du moteur

+

Vérifications

Parcours permis moto sans moteur

L’exercice consiste à faire une marche avant en poussant la moto (sans moteur) après l'avoir débéquillée, puis revenir au point initial en marche arrière.

Ce type d'exercices permet de vous évaluer sur vos capacités à déplacer seul votre véhicule comme vous seriez amené à le faire à l'avenir pour le sortir d'un garage ou d'une place de stationnement par exemple. Quels que soient votre taille ou votre poids, des techniques existent pour manipuler une moto sans se blesser et sans difficultés.

Vous aurez qu'un seul essai, la chute n'est pas éliminatoire (C)

Si aucune erreur n'est commise, vous obtiendrez un A, sinon un B.

A l'issue de ce parcours, vous devrez procéder aux vérifications techniques, mécaniques et d'entretien. Celles-ci visent à valider vos acquis sur les commandes (moteur, embrayage/accélérateur, freins et direction), les éléments techniques (niveau d'huile moteur, transmission, pneumatiques et suspensions) et les éclairages et accessoires de sécurité (éclairage avant, indicateurs de changement de direction, éclairage arrière et feux stop, et avertisseur sonore et rétroviseurs).

Maîtrise de la moto à allure réduite

Parcours permis moto allure lente

L'objectif de cet exercice est de contrôler que vous savez vous arrêter et repartir, que vous maîtriser la moto à allure lente et avec un passager au travers d’obstacles simulés à l'aide de cônes ou piquets.

Vous partirez de (1), vous serez chronométré de (2) en (3), vous devrez marquer l'arrêt en (4) en immobilisant la moto pied au sol, la portion de (5) à (6) se fera avec un passager.

Vous aurez un C si le chrono est < à 17s, un B entre 17s et 20s, un A pour un chrono ≥ à 20s et si aucune erreur n'est commise, pour une seule erreur un B, sinon un C.

Une erreur étant : un cône ou piquet déplacé ou renversé, un pied au sol (un calage avec un pied au sol est assimilé à un pied au sol), un piquet renversé et la pose d'un pied à terre en même temps équivaut à une seule erreur. Un C sera attribué pour : 2 erreurs ou plus, non maîtrise de l'embrayage (de 2 en 3), obstacle ou porte non franchie, sortie de terrain ou erreur de parcours, arrêt (hors prise passager), exercice non réalisé ou chute de la machine.

Vous aurez le droit à un 2ème essai si besoin pour améliorer votre note, sauf si vous faites chuter la moto. Le meilleur essai sera retenu.

Maîtrise de la moto à allure plus élevée :

Le Freinage

Parcours permis moto allure normale freinage

L'exercice consiste à simuler un freinage dit "d'urgence" à une allure minimum de 50 km/h et à apprécier la qualité des freinages, des rétrogradages ainsi que la synchronisation de la manipulation des commandes.

La 3ème vitesse devra être engagée à l'aller avant la ligne C6 (1), demi-tour en fond de piste autour du cône, retour en 3ème et 50 km/h minimum, puis freinage à la ligne C6 pour s'arrêter avant la ligne C5 (sol sec) ou C4 (sol humide).

Si aucune erreur n'est commise, vous obtiendrez un A, pour une seule erreur un B, sinon un C. Une erreur étant : un cône déplacé ou renversé, un pied au sol (un calage avec un pied au sol est assimilé à un pied au sol). Un C sera attribué pour : 2 erreurs ou plus, sortie de terrain ou erreur de parcours, anticipation du freinage d'urgence, vitesse minimum non respectée, distance d'arrêt trop longue, exercice non réalisé ou chute de la machine.

Vous aurez le droit à un 2ème essai si besoin pour améliorer votre note, sauf si vous faites chuter la moto. Le meilleur essai sera retenu.

Maîtrise de la moto à allure plus élevée :

L'évitement

Parcours permis moto allure normale evitement

L'exercice consiste à simuler une manœuvre d'évitement (portière de voiture, obstacle...) à une allure minimum de 50 km/h. Les techniques de contre-braquage (ou braquage inverse), d'évitement, de demi-tour, de regard et de freinage doivent être travaillées et maîtrisées.

Slalom en 3ème minimum à l'aller et être au minimum à 40 km/h à la ligne C6 (1), demi-tour en fond de piste autour du cône, retour droit en 3ème et 50 km/h minimum, évitement en 3ème minimum à la ligne C6 (2), puis arrêt entre les 4 cônes (3).

Si aucune erreur n'est commise, vous obtiendrez un A, pour une seule erreur un B, sinon un C. Une erreur étant : un cône déplacé ou renversé, un pied au sol (un calage avec un pied au sol est assimilé à un pied au sol). Un C sera attribué pour : 2 erreurs ou plus, sortie de terrain ou erreur de parcours, vitesse minimum non respectée, cônes d'évitement renversé ou déplacé, arrêt hors zone (3), exercice non réalisé ou chute de la machine.

Vous aurez le droit à un 2ème essai si besoin pour améliorer votre note, sauf si vous faites chuter la moto. Le meilleur essai sera retenu.

Interrogation Orale

Fiches moto

Cette épreuve d'une durée de quelques minutes consiste à vous évaluer sur vos connaissances en matière d'équipement, de sécurité routière et risques liés à la conduite de la moto. Pour ce faire, vous devez être en mesure de réciter le contenu d'une fiche tirée au sort parmi 12. Il ne s'agit d'une "conversation" avec l'inspecteur mais on attend de vous une simple récitation, sans non plus faire un exposé de par cœur à la virgule près. L'inspecteur peut être amené à vous poser des questions si toutefois vous séchez un peu ou si vous avez oublié un module important.

Cette épreuve ne doit en aucun cas être négligée !! En effet, elle peut être éliminatoire (soit un C) si vos connaissances sont insuffisantes. Vous aurez un A si rien n'est oublié et que vos connaissances sont bonnes, un B s'il y a quelques manques.

Critères d'admission :

Pour être admis à l'épreuve hors circulation, il faut avoir obtenu sur ces 5 phases au moins 2 A et 3 B (ou 3 A + 2 B ; ou 4 A + 1 B ; ou 5 A).

De ce fait, 1 A et 4 B n'est donc pas suffisant.

La moindre note à C est éliminatoire (sauf si 2ème essai à B).

Pour résumé :

A B C  
5 0 0 ADMIS
4 1 0
3 2 0
2 3 0
1 4 0 AJOURNE
/ / 1

 

  • L'épreuve en circulation ou sur la voie publique

​Durée : environ 30 minutes (dont 5 minutes en autonomie)

Vous serez suivis en voiture par l'Inspecteur et votre formateur. Les directions et indications seront données via une liaison radio. Cette épreuve consiste à évaluer vos compétences pour conduire une moto en sécurité sur voie ouverte à la circulation. Le niveau attendu n'étant pas de seulement savoir se déplacer seul sur la route en respectant le Code de la Route, mais aussi de savoir conduire et se conduire en fonction des autres usagers ou des dangers spécifiques aux 2 roues, savoir se comporter à l'égard des autres (seul ou en groupe), partager la route et être un conducteur responsable.

L'Inspecteur sera amené à vous faire circuler sur tout type de route, vous devrez suivre les directions par le biais de panneaux ou indications.

Les critères d'évaluation sont par exemple la prise d'informations, l'adaptation de l'allure aux circonstances, le respect de la réglementation, le partage de la route, l'autonomie, la conscience des risques, la courtoisie,...

Tout comportement non adapté, action dangereuse ou non autonome de votre part risquant mettre en danger un autre usager ou vous même constitue une erreur éliminatoire. Il en va de même pour les erreurs ne respectant pas le Code de la Route (excès de vitesse, refus de priorité, sens interdit, franchissement de ligne continue, circulation sur voies réservées, changements de direction sans contrôler et avertir...)

 

5. Comment s'inscrire ?Fleche retour

Pour vous inscrire, vous pouvez passer au préalable à l'auto-école aux heures de permanence.

Nous répondrons à toutes vos questions et nous vous donnerons une documentation avec les tarifs après vous avoir présenté l'école de conduite ALLIANCE PERMIS.

Permis1euro

Notre établissement est agréé au permis à 1€ par jour, vous pouvez en bénéficier si vous avez entre 15 et 25 ans pour votre premis permis.

Plus d'infos sur notre page Inscription & Financement

Vous pouvez venir déjà munis de :

- 4 Photos d'identité aux normes permis de conduire

- 2 Enveloppes format A4 timbrées à 100gr (= 2 timbres à 20gr)

- 2 Enveloppes format classique timbrées à 20gr

- Par mail à alliancepermis@gmail.com, avant ou après votre venue :

  • Recto/verso de la carte d'identité (en cours de validité)
  • Recto/verso du permis de conduire (si permis en possesion)
  • Recensement (entre 16 ans et 18 ans) ou JPAD/JDC (<25ans)
  • ASSR de niveau 2 (<25ans)
  • Justificatif de domicile de moins de 6 mois (facture EDF, eau, téléphone, loyer, avis imposition/non imposition revenus, taxe d'habitation ou foncière...) du candidat sauf si hébergé
  • Si hébergé :
    • Justificatif de domicile de moins de 6 mois (facture EDF, eau, téléphone, loyer, avis imposition/non imposition revenus, taxe d'habitation ou foncière...) de l'hébergeur (ex: parents)
    • Recto/verso de la carte d'identité de l'hébergeur (personne qui est sur la facture)
    • Attestation d'hébergement sur l'honneur de l'hébergeur (encore cette même personne)

 

6. Quel équipement à avoir ?Fleche retour

La formation se déroulera exclusivement avec les véhicules de l'auto-école qui sont assurés spécifiquement pour l'enseignement de la conduite.

Nous vous prêterons un gilet haute-visibilité pour votre sécurité et un équipement radio pour être liaison permanente avec votre formateur.

Par contre, vous devez obligatoirement être équipés pour votre formation, pour votre examen mais aussi par la suite d'Equipements de Protection Individuelle.

Pour une raison d'hygiène et de disponibilité des différentes tailles, nous ne prêterons pas d'équipement pour la formation.

Equipement obligatoire 3

 

  • Casque homologué aux normes (étiquette verte NF ou blanche E) avec 4 dispositifs réfléchissants de chaque côtés. Même si un casque intégral est préférable car il offre la protection maximale, un casque jet ou modulable est envisageable. Il doit impérativement être à la bonne taille, un casque de prêt ou d'occasion n'est absolument pas recommandé. Pour rappel, un casque qui a subis un accident ou un choc important même avec des dégâts peu apparents doit être changé, également s'il a plus de 5 ans.
  • Blouson possédant des protections en cas de chute, pour protéger les coudes, les épaules et le dos. L'hiver il protège des intempéries, mais même l'été un blouson s'avère indispensable pour la sécurité.
  • Depuis le 20 novembre 2016, le port de gants homologués est obligatoire pour la conduite des 2 roues motorisés pour les conducteurs et les passagers. Ils sont reconnaissables à l'aide de cette étiquette.  Images
  • Pantalon ou combinaison offrant une résistance correcte à l'abrasion, un jeans est satisfaisant. Même s'il fait très beau et que vous êtes fan de mode, les shorts, pantacourts, jupes sont à proscrire.
  • Bottes ou chaussures montantes protégeant les chevilles et les malléoles. Les baskets, talons, tongs, sandales,... ne proposent pas une protection satisfaisante pour la pratique en sécurité des 2 roues motorisés.

Nos conseils :

Nous saurons vous conseiller dans votre équipement avant tout achat, faites également confiance à un vendeur d'accessoires dans un magasin spécialisé en articles de 2 roues.

Une tenue de pluie peut s'avérer utile pour éviter d'avoir froid et tout simplement pour éviter d'être trempé une fois arrivé à destination.

Une paire de lunettes protège du soleil, mais également des insectes et de la poussière.

Un tour de cou protège du froid et évite la pénétration des insectes dans le blouson, ne prévoyez pas une écharpe risquant de flotter au vent !

Été Citadin

Citadin (Eté)

Equipement minimaliste en terme de protection, satisfaisant pour rouler en ville, par beau temps. Un casque jet est léger et très aéré mais ne protège pas la machoire en cas de chute vers l'avant. Même à petit budget, on trouve des blousons avec protections dorsale, coudes et épaules.

Pluie

Pluie

Equipement "imperméable", protège lors d'une pluie fine ou modérée. Suivant la qualité, l'équipement peut toujours finir par traverser. Rouler sous la pluie sans équipement adéquat donne très rapidement froid.

20170127 164155

Grand Froid

Pour des grands trajets, en saison hivernale. Par températures négatives, privilégier plusieurs épaisseurs fines et/ou de type "polaire". Un pantalon de pluie épais coupe du froid.

Grand froid 2

Full cuir

Full cuir

Equipement de protection optimale, en deux pièces ou en combinaison. Les équipements cuirs sont plus onéreux, plus souvent destinés au pilotage sur piste ou au style sportif.

7. Charte du conducteur responsable :Fleche retour

  1. Porter des vêtements clairs ou munis de bandes réfléchissantes et se protéger par tous les temps (casque, gants, blouson, chaussures montantes,...)
  2. Se rendre bien visible des autres usagers dans la circulation
  3. Indiquer clairement ses intentions (ex: clignotants)
  4. Maintenir une distance de sécurité toujours suffisante
  5. Savoir parfois renoncer à la priorité de passage
  6. Se comporter de manière responsable à l'égard des autres usagers
  7. Toujours rouler avec ses papiers et avec un véhicule assuré
  8. Ne JAMAIS conduire sous l'influence de l'alcool ou de drogues ou lors d'une grande fatigue
  9. Ne pas modifier les caractéristiques du véhicule de manière à en augmenter sa puissance, ses performances et sa vitesse maximale
  10. Vérifier régulièrement les principaux organes de sécurité (pneus, freins, éclairage, voyants, huile,...)

Fleche retour

En cas d'infraction au Code de la Route et suivant la gravité, on risque une amende, une perte de points, une immobilisation du véhicule, une rétention/suspension/annulation du permis de conduire et/ou une peine de prison.

Sans oublier que le risque d'accident mortel est 20 fois plus grand lorsque l'on conduit un 2 roues motorisé alors ATTENTION A VOUS.

Bonne route à toutes et à tous.V motard

Date de dernière mise à jour : 26/12/2017